BlogGay - Rencontre gay géolocalisée sur PC et Smartphone ! - Cette semaine, nouveaux inscrits - Meetings between gay guys -  rencontres gay et lesbien francophonemeetings gay UKeventi gay in Italiagay ontmoetingen in het NederlandsEventos gay en Españaschwule in 

deutschlandasieOther

BlogGaychat avec des mecs de ta régionZONE DIAL france + 600.000 inscrits | BlogGayVOD 18+ | Rencontres gay & Men's dating |  Gay Vidéo On Demand | Gay WebCam | Suivre BlogGay sur Twitter - Follow on Twitter@BlogGay

yoanngaysex

Je m'appelle Yoann, 19 ans, étudiant au lycée hotelier Dinard.Je suis attiré par les mecs, mais je n'ai jamais osé. J'aime me branler en matant des mec se branler devant leur cam. Je me masurbe tous les jours, le soir à l'internat, dans les wc, chaque fois que l'ocase se présente... J'aime mexiber dans la nature et j'aime bcp le sex

Album photos de yoanngaysex

Home |   Profil |   Physique - Sexualité |   Stats |   Chat Gay

 Mettre en favori et Partager - Bookmark and Share
Nom de mon blog / Profile Blog : yoanngaysex
Mon age / My age Age : 23 ans
Ma ville / Current Location Ville : Rennes - France
Articles récents / Recent articles A. récents : Enzo
Sébastien
CAMPING
SUR LE CANAPE
LE RETOUR DU FRERE PRODIGE
Archives /  Files Archives : Novembre 2018
Octobre 2018
Septembre 2018
Août 2018
Juillet 2018
Juin 2018
envoyez moi un message / send to me a message E-mail : message privé
Envoyer un coup de coeur Coeur : Envoyer un BgCoeur
Les commentaires / Comments Com's : 18 commentaires.

Le blog est décomposé en unités d'énonciation datées, appelés billets ou articles / The blog is broken up into dated units of stating, called tickets or articles Mes Billets/Articles

Titre du billet nuit à poils
Posté le jeudi 18/09/2014 à 16h11 RSS signifie Really Simple Syndication

Cette nuit, après m’être branlé comme chaque soir, au lieu d’étalé mon sperme partout sur moi, j’ai eu envie de le gouter. J’ai porté à ma bouche ma main englué de foutre et me suis lèché les doigts. J’avais déjà essayé une fois mais n’avait pas aimé. Mais cette fois, j’ai trouvé ça très bon. Ce jus épais et chaud à la fois légèrement sallé et amer qui sort de moi, c’est finalement délicieux. Je me suis lècé les doigts jusqu’au dernier, puis j’ai raclé mon ventre pour avaler jusqu’à la dernière goute de mon sperm. Je l’ai gardé un long moment en bouche pour en apprécier tous les parfums, comme on nous a apris à la faire avec le vin.
Puis, comme il faisait très chaud et lourd cette nuit, j’ai enlever mon slip et j’ai passé la nuit entièrement nu. Quand la lumière s’est rallumée, j’étais encore allongé sur le lit complètement nu par-dessus les draps. Nicolas dormait encore, mais son voisin de lit, Mathéo, m’a bien vu à poil sur le lit, queue au garde à vous. Je me suis aussitôt recouvert avec mon drap. Il m’a alors dit : « il a fait chaud cette nuit ! » J’ai attedu un peu de débander pour pouvoir aller prendre ma douche et à nouveau me masturber derrière le rideau de douche. L’avantage en avalant mon sperme, c’est que je n’ai plus besoin d’enfiler un t-shirt pour que l’on ne remrque pas les traces de sperme sèché sur mon torse.
Sur ce, je vous souhaite une bonne journée à tous !
Titre du billet Petit dej à poils
Posté le lundi 15/09/2014 à 16h46 RSS signifie Really Simple Syndication


Hier matin, dimanche, je me suis levé avec une super trique. Comme chaque fois, je me suis dirigé vers la fenêtre pour ouvrir les volets. A poils à ma fenêtre, je me suis mis à me caresser, quelques instanst, pour le plus grand plaisir des voisins. J’ai eu alors envi de tenter une nouvelle expérience. Ma mère état infirmière à l’hôpital de Rennes et travaillait de nuit, elle est encore entrain de dormir, mon frère Arnaud est sorti en boite la veille, il dormira surement jusqu’à 13 heure et mon père est d’astreinte chez ERDF. J’ai donc décidé de prendre mon petit déjeuner à poils. Je descend donc dans le séjour entièrement nu, je me sert un grand bol de céréales et un verre de jus d’orange et m’installe au bar, face à la baie vitrée, que j’ouvre en grand pour profiter de l’air frais du matin. Je ne peux m’enpècher de me caresser la queue en avalant mes céréales. Quel délice ! Je me mets souvent à poil dans le salon quand je suis tout seul à la maison. Mais la, c’est la première fois que le fais alors que ma mère et mon frère sont là et que mon père peu rentrer à tout moment. L’idée qu’ils peuvent me surprendre à poil dans le salon m’excite encore plus. Je fais durer le moment du peti dèj, c’est délicieux. Mon jus d’orange avalé, je lave mon bol et mon verre et monte à l’étage pour prendre ma douche.
Je commence par me brosser les dents, et je crache mon dentifrice sur ma queue en érection. Tout en m’astiquant les dents, je m’astique la queue toute moussante. J’adore cette chaleur mentholé du dentifrice sur ma bite. Je prends mes couilles dans ma main, les fais rouler entre mes doigts et les serre fort jusqu'à en avoir mal. J’adore ça ! Ma queue est gonflée au maximum. Je suis prêt à jouir, mais j’essaie de faire durer le plaisir. Je rentre dans la baignoire pour prendre ma douche. Je règle l’eau très chaude. Je me savonne copieusement le corps et surtout la queue. Je la fais glisser dans ma main, je n’e peux plu. Je saisi la douchette et dirige le jet d’eau très chaude sur mes couilles. Puis soudain, je me crispe et j’envoie la purée qui se mêle au champoing. L’extase. Je me rince, m’essuie et sort de la salle de bain. C’est alors que je tombe nez à nez avec mon père qui rentre d’intervention, complètement à poils, la queue encore un peu gonflé de mes exploits matinaux. Aussi surpris que moi, il ne dit rien, me fait un grand sourir et me regarde regagner ma chambre.
Ma journée ne pouvait pas mieux commencer.
Titre du billet branlette dans les douches
Posté le vendredi 12/09/2014 à 09h52 RSS signifie Really Simple Syndication

Je profite d’une heure de perme pour vous raconter mon réveil.
Ce matin, comme tous les matins, la lumière du dortoire s’est rallumée à 6 h 45. La plupart de mes camarades sont encore à moitié endormis. Nicolas, pourtant réveillé, tarde à sortir de sous les draps. Je me lève donc, prends ma serviette et ma trousse de toilette et me dirige vers les douches avant qu’il y ait trop de monde. Chaque douche est séparée par une cloison. Certaines cabines sont fermées par un rideau, mais la plupart n'en ont plus ou ils sont cassés. Comme les cabines sont trop étroites pour pouvoir y suspendre ses vêtements sans qu'ils ne soient mouillés, tout le monde les laisse, ainsi que sa serviette, dans la salle des lavabos. Je fais pareille, j'enlève mon slip et mon t-shirt et pénètre dans cette grande pièce chaude et embuée, au milieu d'une vingtaine de jeunes garçons entièrement nus. Je me glisse derrière le premier rideau libre pour cacher un début d'érection. L’eau chaude me ruisselle sur le corps. Bien que je m’était déjà branler hier soir une fois couché. Je ne peux m’empécher de saisir ma bite et de mastiquer derrière le rideau. J’entends mes camarades gagner eux aussi les douches qui deviennent de plus en plus bruyantes. La queue moussante de champoing je m’astique de plus belle. Soudain, je lache ma cargaison de foutre, vite emportée par le jet de la douche. Quel pied ! Je me rince, et, pour prolonger encore mon plaisir, en sortant de ma cabine je tombe sur Nicolas, entièrement nu. Quel bonheur ! Je lui propose de prendre ma place puis je me dirige vers les lavabos, pour remettre mon slip et me brosser les dents avant de me rendre au réfectoire prendre mon petit déjeuner en compagnie de Nicolas. Nous passons toutes nos journées ensemble. Nous nous installons à la même table en cours. Il me plait beaucoup, mais je ne sais pas s’il est gay. Rien qu’en écrivant ces mots, j’ai à nouveau la trique. Comme j’ai cours à 10 h, il va falloir que je vous laisse.
Bises à tous !

Titre du billet ma saison de serveur
Posté le mercredi 10/09/2014 à 08h56 RSS signifie Really Simple Syndication


Cet été, j'ai fait mon stage de serveur dans un petit restaurant de l’ile aux moines. Je premier jour de mon arrivé, Erwan, l'apprenti cuisinier me montre ma chambre. Sort a ce moment de la salle de bain, un très beau garçon, encore tout ruisselant. Il s'appelle Geoffroy. Il est aussi serveur, et c'est dans sa chambre que j'allais dormir. Pendant que je déballais mes affaires, discrètement je regardais Geoffroy s'habiller. Il était vraiment superbe, un corp bien fait, musclé, très bronzé. Le chef me présente ensuite le reste de l'équipe : Didier, le commis de cuisine, Bernard, le second de cuisine, et Alphonse, le plongeur.
A la fin du service, Geoffroy et moi essuyons les verres. Comme il faisait très chaud, Geoffroy ouvrait en grand sa chemise me dévoilant son torse magnifique. J’en faisait autant, mais j’avais surtout envie de me metre torse nu devant lui, mais n’osais pas.
Après chaque service, nous montions enfin nous changer. Plusieurs fois, en revenant de prendre ma douche, j'ai trouvé Geoffroy entièrement nu allongé sur son lit. Alors qu'il allait se laver, à son tour, je m'allongeais moi aussi sur mon lit et me branlais en pensant à lui. J'ai passé une saison formidable ! Une fois, alors qu’il revenait précipitament, ayant oublié son champoin, il m’a trouver en train de m’asperger de sperme. Il m’a sourit « humm, tu prends du bon temps !... C’était bon ? » J’était encore plus excité ! Je me branlais plusierus fois par jour. Parfois, nous nous masturbions tous les deux sur notre lit. J’ai adoré me branler devantlui et le regarder jouir. Lorsque j'étais de repos, plusieurs fois je me suis branlé dans les rochers, face à la mer. C'était génial. J’ai passé une saison formidable.
Titre du billet Rentrée à l'internat
Posté le jeudi 04/09/2014 à 08h26 RSS signifie Really Simple Syndication

C’est la rentrée, je retourne au lycée hotelier de Dinard pour ma 2ème année Bac Pro. Je retrouve mes potes de l’année dernière et aussi quelques nouvelles têtes. Le soir, je monte au dortoir pour ranger mes affaires. Les uns après les autres, mes camarades de classe regagnent eux aussi la chambre. Comme l’an passé, je choisi le dernier lit au fons du dortoir, près de la fenêtre. Alors arrive un très beau garçon, châtain clair, qui s'installe sur le lit, en face de moi. Il s’appelle Nicolas, il vient d’Angers. Comme l'heure de l'extinction des feux est proche, je referme mon bouquin d'anglais. J'enlève ma chemise et mon t-shirt puis mon bleu-jean. J’enlève alors mon slip. J’aime cet instant où je me retrouve entièrement nu au milieu de mes camarades. Nicolas me regarde me déshabiller, et semble ne pas perdre une miette du spectacle. Je prends mon temps pour enfiler mon calçon avant de me coucher. Je mate discrètement mes camarades à moitier nus. Un plaisir de tous les soirs ! Le lit de Nicolas et le mien se trouvent au bout de la chambre. Nous avons d'un côté une large fenêtre et de l'autre, chacun, une armoire, un bureau et un casier qui font comme une cloison entre chaque lit, si bien que l'on ne peut voir que l'occupant du lit d'en face. Nicolas referme à son tour son classeur. Allongé dans mon lit, je le regarde à son tour enlever son t-shirt. Il me dévoile ainsi son torse bronzé et musclé. Puis il s’assoie sur son lit, enlève son pantalon et son slip puis enfile un caleçon bleu avant de se cacher sous les draps. Nous avons juste le temps de nous souhaiter bonne nuit avant que la chambre ne soit plongée dans le noir. Ce soir, j'ai eu du mal à m'endormir. Alors, comme chaque soir, une fois le dortoir endormi, je repousse les draps, baisse mon caleçon et me branle en silence. Je revoie Nicolas en train de se déshabiller devant moi. Je ne tarde pas à m’engluer le torse de sperm chaud.

[<< - < - 21 - 22 - 23]

Haut de page | Le contenu de ce blog est publié sous la seule responsabilité de son auteur yoanngaysex | Copyright © 2018 BlogGay
Hébergement gratuit de blogs BlogGay.com | ZeGay | RebeuGay | BlogGayvod.com | Nous suivre sur Twitter | Signaler un abus