BlogGay - Rencontre gay géolocalisée sur PC et Smartphone ! - Cette semaine, nouveaux inscrits - Meetings between gay guys -  rencontres gay et lesbien francophonemeetings gay UKeventi gay in Italiagay ontmoetingen in het NederlandsEventos gay en Españaschwule in 

deutschlandasieOther

BlogGaychat avec des mecs de ta régionZONE DIAL france + 600.000 inscrits | BlogGayVOD 18+ | Rencontres gay & Men's dating |  Gay Vidéo On Demand | Gay WebCam | Suivre BlogGay sur Twitter - Follow on Twitter@BlogGay

LIVE TCHAT

laissez moi vos comm
merci

Album photos de viegay

Home |   Profil |   Physique - Sexualité |   Stats |   Chat Gay

Le blog est décomposé en unités d'énonciation datées, appelés billets ou articles / The blog is broken up into dated units of stating, called tickets or articles Mes Billets/Articles

Titre du billet Histoire gay
Posté le samedi 01/03/2008 à 11h03 RSS signifie Really Simple Syndication

C'est samedi soir, je m'emmerde un max et j'ai un pote qui souhaite tenter un truc inédit avec moi. Nathan et moi nous rencontrons souvent pour la baise et pour discuter alors je suis vraiment très heureux de faire cela pour lui. Je ne sais pas ce dont il est question et c'est mieux ainsi... J'aime trop les surprises ! Nathan a accroché au mur un style de hamac avec des courroies pour attacher les pieds. Je ne peux pas croire que je suis le premier à utiliser cette invention tordue. Nathan s'avance vers moi pour m'embrasser, me débarrassant du même coup de tous mes vêtements à l'exception de mon caleçon. Il lèche tout mon corps, prenant soin de faire durcir mon bâton et mes mamelons avec sa bouche et sa langue. Il m'invite ensuite à m'agenouiller devant lui pour pomper son chibre que je veux au fond de mon rectum. Je m'engage sur son énorme gland que je prends en bouche, lui caressant les bourses et la hampe de mes doigts... Me relevant subitement du sol, il me demande de m'étendre dans le hamac, ce que je fais immédiatement, la queue bandée raide et malheureusement emprisonnée... Il m'attache les pieds avec les sangles de cuir noir et il arrache mon caleçon d'un geste brusque. Je remarque avec délice qu'il est vraiment chaud alors qu'il crache sur mon fion, le léchant et le caressant avidement. Il me pelote les couilles et, disposé pareillement à une femme chez le gynécologue, j'ai le sexe et le cul à son entière disposition.... C'est absolument bandant !!! Une de ses mains parcourt mon torse jusqu'à ma bouche qu'il pénètre de ses gros doigts... Il me doigte l'œillet au même moment puis il pose enfin son gland protubérant sur ce dernier bien dilaté. Il gémit tout en me pénétrant entièrement le cul de son sexe triqué à mort ! Utilisant le hamac pour me rythmer, le balancement de mon corps et la sodo combinés sont une pure extase des sens. Je sens que je vais éjaculer et je l'encourage à me baiser plus fort... Il ne se fait pas prier pour me labourer le cul sauvagement, me tapant aussi les fesses à l'occasion. J'ai l'anus totalement éclaté et c'est le top ! J'ai hâte de le voir prendre son pied pour pouvoir gicler au même moment que lui. Je lui dis une tonne de mots hyper crus et il ne tarde pas à accélérer le rythme et à augmenter le volume de sa voix, de ses adorables gémissements. Il est fou d'ardeur, me besognant sans répit... Ses mots deviennent vraiment obscènes, son visage se déforme joliment en une expression d'exquise douleur. Je peux enfin laisser tomber la tension que j'ai accumulée sur ce hamac de rêve et je me masturbe alors qu'il me remplit le cul de sa chaude liqueur... Me balançant encore légèrement sur son pieu tendu vers le ciel, je ferme les yeux afin de goûter à ces instants d'intense volupté !
Titre du billet Histoire gay
Posté le samedi 01/03/2008 à 10h53 RSS signifie Really Simple Syndication


J'introduis mon sexe gonflé dans son trou de balle que je sens se resserrer progressivement sur ma queue. La sensation est délirante mais je sens qu'il n'a pas l'habitude de se faire sodomiser. Aussi je décide d'y aller mollo, je ne voudrais pas le blesser... Je sors donc ma queue de sa caverne, j'embrasse son anus que j'humidifie avec ma langue... Je lui passe quelques doigts et j'enduis ma bite de salive avant de lui enfoncer dans le cul à nouveau. Là, le joli blond pousse un grognement qui m'indique un plaisir sans équivoque... Je le pénètre jusqu'au frein et je sens qu'il est enfin détendu. Pris par un désir puissant de le baiser à mort, je ne ménage pas mes efforts pour le faire gémir, puis crier... Mais avant qu'il ne hurle et qu'il attire l'attention de tout le resto, je l'aide à ramasser ses fringues et je m'enferme avec lui dans un cabinet de toilette... Dos à moi, et face au mur, il me laisse lui pétrir l'anus encore une fois afin qu'il soit le plus relaxe possible... Je vois qu'il grimace un peu lorsque je l'enfonce mais une fois bien entrée, je me mets à le tringler si fort qu'il s'en mort les lèvres... Je ne sais pas si c'est pour empêcher un cri de s'échapper ou si c'est parce qu'il a mal, mais en tâtant sa queue bien rigide, je me dis que je pourrais y aller encore plus fort et que ça ne ferait que l'exciter davantage... Je me mets donc à le défoncer autant que je peux malgré le fait que ma bite va bientôt exploser... Je me retire un peu, je le fais s'appuyer sur le bord du lavabo et je lui remets mon zob bien loin au fond des entrailles... Je le branle et je lui fais cracher tout son putain de jus... Le cochon ! Il nettoie son sperme avec sa main et me fait ouvrir la bouche.. Malgré son petit goût salé, son jus est vraiment délectable... Je lèche chacun de ses doigts pendant que ma bite se gonfle jusqu'à devenir presque douloureuse. Je suis sur le point de lui remplir son cul que je martèle plus que jamais... Ses gémissements et ses coups de hanches m'excitent énormément. Il anticipe chaque coup de reins, ses fesses venant à la rencontre de ma verge... Je lui tiens les hanches et je le fais avancer et reculer sur ma tige.. J'adore autant que lui et c'est pourquoi je me retire pour lui asperger le visage de ma chaude sève...


Titre du billet un petit trio vous branche
Posté le samedi 01/03/2008 à 10h34 RSS signifie Really Simple Syndication

Cette photo j'adore, aime bien cette situation comme le mec au millieu. Hummmm
Titre du billet Encore et encore
Posté le samedi 01/03/2008 à 10h29 RSS signifie Really Simple Syndication


bon trip


Titre du billet Que pensez vous de lui ?
Posté le samedi 01/03/2008 à 10h23 RSS signifie Really Simple Syndication

il est mignon comme tout

[1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7]

Haut de page | Le contenu de ce blog est publié sous la seule responsabilité de son auteur viegay | Copyright © 2018 BlogGay
Hébergement gratuit de blogs BlogGay.com | ZeGay | RebeuGay | BlogGayvod.com | Nous suivre sur Twitter | Signaler un abus