BlogGay - Rencontre gay géolocalisée sur PC et Smartphone ! - Cette semaine, nouveaux inscrits - Meetings between gay guys -  rencontres gay et lesbien francophonemeetings gay UKeventi gay in Italiagay ontmoetingen in het NederlandsEventos gay en Españaschwule in 

deutschlandasieOther

BlogGaychat avec des mecs de ta régionZONE DIAL france + 600.000 inscrits | BlogGayVOD 18+ | Rencontres gay & Men's dating |  Gay Vidéo On Demand | Gay WebCam | Suivre BlogGay sur Twitter - Follow on Twitter@BlogGay

Dominiknordisere

Chaleureux partout...

Album photos de Dominiknordisere

Home |   Profil |   Physique - Sexualité |   Stats |   Chat Gay

Le blog est décomposé en unités d'énonciation datées, appelés billets ou articles / The blog is broken up into dated units of stating, called tickets or articles Mes Billets/Articles

Titre du billet Gla Gla Gla!!!
Posté le dimanche 19/02/2012 à 21h20 RSS signifie Really Simple Syndication

 

Ouh la!! Cela fait un moment que je me suis pas remis à écrire depuis ma rentrée au boulot. Il devait avoir rien de transcendant à dire dans cette vie de merde. Je fais en général pas grand choses de mes weekends, j'aurais du trouver un moment pour écrire.

Le fait marquant de ces 3 dernières semaines, c'est qu'on s'est gelé les couilles, bien comme il faut. Cela faisait longtemps que nous n'avions pas eu aussi froid. Pour ne pas consommer trop de jus, j'ai essayé de réduire les radiateurs, et me suis couvert. Me suis acheté en urgence en vpc, une couverture polaire pour les soirées tv et la sieste. Un matin, le thermomètre de la voiture indiquait -16°. Cela fait pas mal quand même. Le lundi où il avait annoncé le redoux, -14°. Dans mon bureau, je ne faisais pas le fier, malgré le chauffage à fond. Il faisait entre 7 et 10°. j'avais les pied gelés avec les chaussures de sécu. J'ai fait deux jours comme ça, et j'ai mis des après ski que j'avais. C'était pas particulièrement seyant. Il était fourré dedans, cela m'a permis de survivre et d'avoir moins froid. Je travaillais en gros blouson.

La semaine du retour au boulot a été plus tôt cool. Mon boss était en congé et ma collègue des boutiques aussi. J'ai fait des petites journées. Le jour de la neige ça était journée continue.

Les autres semaines, le boulot avance doucement. On prend contact avec les fournisseurs, on les rencontre. On finalise les panneaux pour les points de ventes. J'attends toujours que des données redescendent du serveur central vers le serveur local pour avancer dans l'élaboration des claviers de caisses. Cela fait 10 fois que je relance le service informatique par mails avec plein de monde en copie. Rien n'avance. Les fournisseurs ne sont pas tous finalisés. Je suis un peu bloqué.

Il me reste 9 jours de cp à prendre. La semaine qui s'annonce, ce sera une semaine de 4 jours. Je prend mon vendredi.

Je continue mon sport 5 fois par semaine. J'en profite, j'ai le temps. Le programme de prise de masse marche bien. Je commence à voir les effets sur le haut du corps: pecs, épaule et bras. Cela me fait plaisir. De plus en développé couché, j'arrive à soulever 50 kilos,et je commence à mettre un peu plus de poids. Je commence à soulever 55 kilos sur une série de 5 soulevés. Avec ce froid, j'ai un peu trop manger. Il faudra dans quelques temps recontrôler ce que je mange, et manger légumes et viande blanche pour fondre un peu.

Les poulets sont partis le 6/02 en Guadeloupe pour 15 jours. On a fait une crêpe partie le 1er avec Gilou. C'était bien sympa. Ils vont bien. Ils profite du soleil et de la chaleur, et visite l'ile. Ils se font arrêter par la maréchaussée, et elle était passagère, elle n'avait pas sa ceinture. Elle s'est pris 90€ et 3 points en moins.

Les weekends, je ne fais pas grand choses. Je fais mon sport du samedi, les quelques courses, la sieste, et deux trois trucs, soirée tv et le samedi est passé. Dimanche, je dors le matin, passe une bonne partie de la matinée à mater Cam4 à la recherche du bon qui me permettra de prendre du plaisir. Et c'est pas facile :)). Repas, sieste, tv, et il est déjà 16h. Il faut quand même faire un peu de ménage, aspirateur, mettre en route des machines de linges. Un peu de courrier. Re Cam4 parfois. Il y a des garçons intéressant. Il est 19h30, la tv, le journal et la météo... et le blog ne se fait pas.

Un lecteur, Philippe, m'a mis un message bien sympa. Merci! Il me met: « Est ce Domenico? Ce beau garçon qui t'a fait réagir de la sorte et je te cite « Ma nuit a du très intense, car quand je suis passé par la case wc avant de prendre ma douche, j'ai eu un écoulement de sperme. Je suis toujours surpris par ça, cela m'est déjà arrivé, il y a quelques années quand je dormais chez mon ami Sylvain. L'excitation devait être à son comble » Oui c'est Domenico. D'avoir un peu bricolé avoir lui, de la caresser, de voir ce garçon poilu, m'a excité à fond. Il me plait. J'ai même mis une photo que j'ai prise de lui comme fond d'écran sur bb HP. Il continue à m'exciter quand je pense à lui. Il m'aide aussi quand je mate des garçons de Cam4, et que je me mets à penser, à imaginer que l'on fait l'amour ensemble, d'imaginer des caresses dans ces poils. Je prends assez régulièrement des ces nouvelles sur bear.

Tiens! L'appartement que j'habitais avant (juste à côté du mien) vient d'être louer depuis quelques semaines à deux jeunes garçon. L'appartement est un T2: une chambre et un séjour. Je ne pense pas qu'il soit en collocation avec un dans la chambre et un dans le séjour. Donc je pense qu'ils sont gays!!!. Amusant.

Bon aller je vais manger.



Titre du billet Il est beau!!!
Posté le dimanche 19/02/2012 à 14h34 RSS signifie Really Simple Syndication


Je le vois de temps en temps sur un site. Je trouve cette poitrine poilu bandante!!
Titre du billet Une petite Photo
Posté le dimanche 12/02/2012 à 20h53 RSS signifie Really Simple Syndication


hummmmm!!!!
Titre du billet François invite Francine
Posté le jeudi 02/02/2012 à 18h29 RSS signifie Really Simple Syndication


La mimolette tout blanc!
Titre du billet Paris
Posté le dimanche 29/01/2012 à 22h42 RSS signifie Really Simple Syndication

 

Je vis mes dernières heures de vacances. Demain retour au taf. Le temps passe vite quand même!

Après Lisbonne, je suis resté quelques jours ici. J'avais les rendez vous avec le gastro et l'anesthésiste. Suis allé voir Patrick à Grenoble: petite séance de photos sur Lisbonne et petit restau. Comme j'étais sur Grenoble: profité pour acheter des chocolats pour Paris, changer mes lunettes de prêt.

Me suis échappé à Paris. Au départ je pensais monter à paname le jeudi 19/01, mais il y avait une sacrée différence de prix entre le mercredi et le jeudi. Alors suis monté le 18/01.

Le soir, comme j'étais sur Paris, j'ai fait ma 1ere sortie à l'Impact bar. Pas de chance, il était fermé pour une soirée privée. J'ai fait demi-tour, et retour à l'appart. Jm était entrain de se préparer pour sortir au Secteur X.

Jeudi matin, suis allé rejoindre Jm à Montreuil, on a mangé ensemble. Lui est allé travailler, et moi repris le métro pour Richelieu-Drouot. J'avais trouvé sur le net, qu'il y avait un gros magasin de jouet; J'ai trouvé un camion fisherprice pour le tout petit cousin. A pied, j'ai rejoint par les grands boulevard, le marais. Chocolat chaud à l'Open Café. Cela permet de voir un peu la faune local.

On a mangé à l'appart, suis sorti enfin à L'impact Bar. Moment sympa. Je m'étais réservé depuis plusieurs jours. Il y avait du monde. Bon moment.

Vendredi, J'ai un peu trainé à l'appart. J'avais prévu de faire l'expo sur les plans reliefs au Grand Palais. Avant, un tour à la Fnac des halles pour prendre un billet pour l'expo du Luxembourg. Avant d'aller au Grand Palais, je pensais faire l'expo gratuite sur Sempé à l'hôtel de ville. Il pleuvait, il y avait un file d'attente conséquente. Je ne voulais pas être trop mouillé, suis allé directement à l'expo des Plans. C'était très intéressant! Plans reliefs qui ont été fabriqués entre louis XIV et Napoléon III. C'est amusant de voir Grenoble. On reconnaît le quartier de Saint-Laurent, le cour Jean-Jaurès.

Le soir, suis retourné à L'Impact Bar. Moins de monde que la veille, bizarre pour une vendredi. Ceux qui étaient sympa et certain bien mignon et chaud. Même très chaud, dans un recoin sombre, un couple bien monté partageait leur ébats avec un 3ieme, qui a pénétré un des deux pendant que l'autre faisait un super fellation à son copain. C'était hot hot!!

Pour vendredi, j'étais surpris qu'il ait aussi peu de monde. J'ai vu l'Impact Bar avec plus de monde. A Paris, il y a plusieurs boites à Q qui ont fermés: Le Keller, le Transfert. On en parlait avec Jm, il pense que le net tue ce genre de boites!!.

Jm est sortie aussi vendredi soir. Il est rentré assez tôt. On a fait une bonne grasse matinée. Un brunch, et on est allé faire quelques courses au Lidl. A 17h30, nous avions concert à la Cité de la musique. Avec Jm, on a pris une place sur le site de la Cité de la musique. Je devais être sur un balcon. Jm va au concert avec des amis du boulot et d'autres, et un n'est pas venu. Je les ai rejoint, ce qui m'a permis d'être en bas et plus prêt des artistes. Nous avons écouté le quatuor Takàcs dans le Quatuor op 64 n°5 de Haydn, Quatuor n°3 de Britten, et un Quintette pour 2 violons, alto et 2 violoncelles D 956. C'était très bien. J'ai beaucoup aimé.

Avec Claudia (la patronne de Jm), José (l'ami brésilien de Jm), Jm, le fils de Claudia, et moi, sommes allés manger au Zerda Café (un des meilleurs couscous de Paris). Super! Ce restaurant. Me suis régalé par une Ojja ( la Ojja est un plat tunisien à base d'oeufs- oeufs, tomates, oignons, poivrons, épices et merguez ou boulette de viande) et un couscous au méchoui. C'était Top. Le tout accompagnait d'un bon tunisien. Ce restaurant est vraiment très sympa. Le patron nous a offert un verre de boukha (alcool de figue).

Dimanche, l'aprés-m, j'avais gouté avec ma nièce, filleule et son mari, et mes cousins. C'était Marion, ma nièce qui recevait. Elle habite en collocation près de l'hôpital Saint Antoine, dans le 10ieme. Moment sympa et content de les voir tous. Ma cousine avait amené une galette faite maison. Le soir, avec Jm, on s'est retrouvé au Quetzal (http://www.paris-gay.com/details/index-det-176.html). J'aime bien ce bar et un des barman, Nicolas. Nous sommes allés manger dans un restaurant gay. C'était moyen. Suis remonté à l'appart, et suis ressorti pour ma « boite à cul ». Pas grande monde, mais bon. J'en profite.

Il me restait deux jours. Lundi, J'avais l'expo au musée du Luxembourg, Cézanne et Paris. J'ai beaucoup aimé. Le soleil était de sortie, alors me suis baladé dans Paris. Une petite visite à Notre Dame. Repas juste un croque à L'Open café.

Je cherchais un magasin Vans pour remplacer mes chaussures Vans qui commence à être usé, près des Halles. Le magasin était fermé, suis rabattu sur un autre marque américaine « Skechers ». Et j'ai trouvé ce que je voulais. Le soir, suis resté à l'appart. J'ai avancé mes posts.

Mardi, il pleuvait. Ça était le Musée d'Orsay et sa nouvelle scénographie. Repas au Carrousel du Louvre. Un dernier tour dans le marais: Librairie « Les mots à la bouche » et Open café ».

On a mangé à l'appart , et suis ressorti une dernière fois à l'Impact bar. Toujours pas trop de monde, et comme c'était la semaine, les gars partaient assez tôt.

Voilà petit séjour parisien bien sympa.



Titre du billet Lisboa – Dernier Jour
Posté le dimanche 29/01/2012 à 00h15 RSS signifie Really Simple Syndication

 

Encore une belle Journée et dernière Journée à Lisbonne.

Vraiment content de ma soirée de hier soir. Je suis complètement Fado.

Ma journée: Petit déj à Ma pastelleria. Je suis descendu vers Baixa par l'ascenceur Santa Lucia, construit par un élève d'Eiffel. La construction est en feraille, ce n'est pas très joli. D'abord photos sur le point de vue (payant 1,50€). Haut de la tour + usage de l'ascenceur: 4,50€. Putain, tout est payant. Métro « Azul » (les lignes de métro à Lisbonne ont des noms de couleurs) pour le musée fondation Gulbenkian. Joli musée qui correspond à la collection de Monsieur Gilbenkian. Cela va du tapis, azulejos, meubles, tableaux. Suis resté scotché devant la série de tableaux de Guardi sur Venise. Je suis resté un bon moment à les regarder.

Promenade dans les jardins de la fondation, avant de reprendre le métro pour le haut de l'avenue de la libertade: une sorte de champ-Élysée lisboet. Beau immeuble, grand hôtels, beau magasin. Promenade sympa sous les platanes.

Prés de la place Dom Predo, une visite à l'église Sao Domingo, s'imposait. C'est mon saint. Eglise qui revient de loin, détruite lors du tremblement de terre de 1755, incendié par l'incendie de 1959, reconstruite, et toujours là.

Il était l'heure de manger. Je voulais trouver une terrasse au soleil hors circuit touristiques. Je me suis dirigé vers le bas de L'Alfama. Et j'ai trouvé un restaurant sympa avec terrasse et soleil. Me suis régalé d'une super daurade grillé. C'était trop bon. Sur l'addition, je comprenais pas pourquoi il y avait 0,80 €. Il m'avait facturé la coupelle de beurre. Le pain et le fromage que l'on amène en hors d'œuvre au Portugal, si tu les manges, ils sont facturés. Mais la coupelle de beurre, rien de gratuit.

On continue l'après-midi par le musée du Fado: bien intéressant Beaucoup d'extrait à écouter. C'est très bien. Il y a un mur avec les principaux fadeistes. Certain sont numérotés et avec l'audiophone, on peut les écouter chanter, ce que j'ai fait.

Je ne pouvais pas quitter Lisbonne sans passer encore par l'Alfama. Suis remonté par des petites ruelles, escaliers pour remonter vers le largo porte del sol. J'ai terminé les dernières cartes sur la terrasse avec vue sur le Tage. Pas d'electrico, j'ai marché vers le chiado en passant par le centre commercial (fnac). Arrêt à un des plus vieux café «  A Brasiliero » pour une chocolat et … un pastel de nata.

Avant de rentrer, une dernière visite au point de vue Santa Catherina pour voir le couché du soleil sur le pont du 25 avril.

Ce soir (le 11/01) repas rapide et demain réveil tôt. Départ de l'hôtel à 6h30.

12/01, le départ: Suis descendu à 6h20. Le reveil a été doux, j'ai eu droit un gentil appel de la veilleuse de nuit. J'avais à peine poser mon sac et rendu ma clé que le taxi était là. Direction l'aéroport par la voie rapide qui longe le port de Lisbonne. Enregistrement fait, direction salle d'embarquement. Petit déjeuner rapide avec un dernier pastel de nata (il était moins bon que ceux de Lisbonne).

Dans la salle d'embarquement, j'ai regardé les allés et venus des avions (j'adore ça) avant que le vol easy jet arrive.


Titre du billet Lisboa - 10 janvier – Oriente
Posté le vendredi 27/01/2012 à 00h10 RSS signifie Really Simple Syndication

 

Aujourd'hui (10/01), p'tit dej à ma pasteleria. Ils sont sympa dans cette boutique. Croissant au choco, et pastel de nata. L'electrico 28 pour descendre. Metro direction l'Oriente: le quartier moderne construit suite à l'expo universel de 1998. Ce quartier a été complètement transformé.

Je suis surtout allé voir l'aquarium de Lisbonne. On m'avait dit d'aller le voir. C'est un bâtiment très moderne. Très intéressant. Le bassin central de l'aquarium est immense avec plein d'espèces. Me suis bien amusé à regarder des loutres qui étaient sur le dos et dormaient. Elles bougeaient qu'avec l'aide de leur queue. Elles se tournaient ou changeaient de sens. Promenade le long des bassins à la découverte des espèces.

A la sortie de l'aquarium, j'ai profité du soleil pour marcher le long de la jetée. Il fallait bien mangé un petit bout. Je l'ai fait au centre commercial Vasco de Gama. Ici tout est Vasco de Gama. Sandwich rapidc dans un équivalent de « pomme de pain » de chez nous. Cela fait pas très portugais mais c'était rapide.

J'ai repris le metro, retour au centre. Il était 15h30 environ. Suis remonté vers l'Alfama, sur « ma » terrasse qui domine ce quartier sympa. J'ai écris mes cartes postales.

Il commençait à faire frais, suis redescendu par le tram vers la place da Figueira. Suis allé pendre un petit chocolat et une pastel de nata dans la « Confeitaria Nacional »; J'adore cette endroit. C'est traditionel, avec les vieilles portugaises qui viennent prendre leurs douceurs.

C'est la nouvelle lune. Je l'ai ressenti cette nuit. Une petite envie m'a pris. Je suis allé au Sauna. Pas grand monde, mais un jeune portugais circoncis m'a bien excité.

Ce soir, je suis allé écouter du fado. On verra!

Mon impression à mon retour de ma soirée: Eh bien! Cela m'a bien plu. Je ne regrette pas. Certes dans l'Alfama, j'aurais trouvé de meilleur cabaret à fado. J'ai fait simple, je suis allé pas trop loin de l'hôtel. J'aime bien ce type de chant. Il y avait 2 chanteuses et un chanteur. J'ai préféré les voix de femmes. De retour à l'hôtel, la night audit m'a dit que cela dépendait des textes. J'ai vraiment passé un bon moment.

Demain ce sera ma dernière journée à Lisbonne.


Titre du billet Chronique d'une coloscopie
Posté le jeudi 26/01/2012 à 19h25 RSS signifie Really Simple Syndication

 

En live.

Demain, je passe ce cher examen pour la première fois pour vérifier. Complément des analyses que j'ai faite en Décembre, et l'échographie de la thyroïde. Tout était bon dans l'ensemble.

Maintenant vérification de la boite à caca.

Mon examen est à 15h demain.

Je viens d'arriver de Paris. J'ai du retard sur le timing. J'aurais du manger que des pâtes à 18h. Cela va être 19h15, environ, et je commencerais à boire la purge à 20h jusqu'à 22h, soit 2 litre de purge.

Je sens que cela va donné!!!!

Je mange les pâtes sans sauce avec que du fromages. 20H15: je commence à boire. 1litre par heure. Le ventre gargouille... il me reste encore du liquide à boire, et j'ai encore un litre à boire!!!! c'est dur de boire quand tu satures déjà. Le produit est salé. J'ai suivi le conseil du toubib, j'ai acheté de l'eau citronné. Une amie de Tunis que j'ai vu hier soir à Paris (cela faisait 30 ans que je ne l'avais pas vu). Elle a eu plusieurs coloscopie. Elle m'a dit de rajouter du sirop teisseire au citron dedans.

Je continue de boire!!! je viens de préparer mon deuxième litre. Je bois et je bois.

Toujours pas de manifestation diarrhéique. Par contre je fais pipi!! Je sature mais il me reste 20cl, il faut que je finisse.

23h30: le produit a fait effet. Purée, un vrai arrosoir. Et je pense que c'est pas fini!!

Il faudrait que j'aille me coucher, hier (mardi soir)  suis allé faire un dernier tour à l'Impact Bar, et suis rentré un peu tard, 1h30, et me suis couché vers 2h. Demain réveil 6h15, je dois prendre mon petit déj liquide vers 6h30, et attaqué à 7h la purge jusqu'à 9h...

Bon la nuit s'est à peu prés bien passé. Couché vers 1h30, le « vidage » n'était pas encore complet. Vers 4h30, alerte... J'ai du un peu courir et me relever 4/5 fois, répit jusqu'au réveil.

J'ai pris mon petit déjeuner liquide, et a attaqué les deux autres litres. Ils me paraissent meilleur que hier soir, et plus facile à avaler. Le résultat semble bon, mon intestin semble propre car il sort que de la flotte. On a l'impression de pisser comme une vache mais par ailleurs. Drôle d'impression!!!

Il est 9h, j'ai termine la purge du matin. Maintenant, à jeun jusqu'à l'examen. Je rêve de bouffe solide. Je crois que ce soir cela va être riz ou Mcdo!!! Sais pas encore.

La matinée, c'est ponctué de course effréné vers la lunette de wc pour de la flotte. C'est impressionnant. Quand j'ai senti que cela se calmait, j'ai pris ma douche.

Maintenant il faut que j'attende le taxi vers 13h45. Il est arrivé plus tôt: 13h30.

Il fallut se mettre à poil et revêtir une blouse fleurie avec les fesses à l'air (lol). Installation sur un lit à roulette, la stagiaire m'a mis un cathéter pour l'anesthésie.

Le Gastro est sortie de la salle d'examen. Il m'a salué et m'a demandé si cela allait. Je lui ai dit que j'avais encore les intestins qui brassaient, et qu'il y avait encore de l'eau. Il allait aspirer ce qui restait.

Installation dans la salle d'examen. Injection des différents produits. L'anesthésiste trouvait que j'avais une tension haute. Je lui ai dit que j'étais un angoissé. Elle a injecté un autre produit surement pour me calmer. Le toubib est arrivé, et elle a du injecter l'anesthésiant puis après j'ai du partir dans un « sommeil ». Me suis réveillé en sortie de salle d'examen mais dans un semi-coma, et me suis vraiment réveillé dans la salle de réveil. J'avais l'intestin plein d'air et n'arrêtais de lâcher des chapelets de gaz. Assez rapidement, l'infirmier m'a débranché l'oxygène, le brassard de la tension et il m'a amené mes affaires pour m'habiller.

J'ai fait demandé que l'on appel le Vsl. Suis allé dans une salle d'attente post examen, et l'infirmier m'a servi un bout de 4/4 et un thé. Le toubib est passé: Mon colon était bien préparé. Cela veut dire qu'il était propre. Il faut dire que les 4 litres ont fait leur effet.

Résultat de la coloscopie: tout est normal. Rien dans le colon et mes hémorroïdes sont normal. Suis rassuré. Rdv dans 5 ans.



Titre du billet Lisboa -9 janvier – Alfama
Posté le mercredi 25/01/2012 à 01h44 RSS signifie Really Simple Syndication

 

Comme hier (le 08/01), suis allé prendre mon petit déjeuner à ma pasteleria, mais avant suis passé par la case poste pour acheter des timbres. Elle m'en a donné que 20 et non 30 comme je voulais.

Direction l'Alfama. J'ai pris l'electrica (tramway) n°28 pour l'Alfama. Le petit wagon n'était pas plein; me suis installé au fond sur un siège. C'était amusant de voir ce petit tramway dévalait la pente du Biarro alto vers le Baixa et remonter vers l'Alfama, et circuler dans certaine rues étroites.

Me suis arrêter au largo des porte del sol pour accéder au castello Sao Jorge. Une petite visite au point de vue, avec vue sur les toits de l'Alfama, sur l'église de Sao Vicente de Flora. Grimpette jusqu'au fort. Très belle vue sur Lisbonne. Cela vaut la peine. Permet un tour d'horizon des quartiers. J'ai passé un bon moments à me promener sur l'esplanade du château, voir tout les points de vues, prendre les photos, avant de visiter le château, et regarder se promener sur le chemin de ronde. Vraiment très agréable. En redescendant, un petit tour sur le miradouro de St Luzia et sa tonnelle avec un beau bougainvillier en partie en fleur. Il était temps de manger. J'avais repéré un restaurant sympa et typique sur le guide du routard. Il fallait le trouver à travers le dédale de petite rue de l'Alfama. Grâce au plan et mon sens de l'orientation, je suis tombé dessus sans problème.

«  A Morgadinha de Alfama », endroit petit mais sympa. La patronne parle français et très gentil. Elle cuisine elle-même et elle sert. J'ai pris la spécialité de la maison: du Bacalahau grillé. C'était très bon et simple, avec des pommes de terre en robe des champs. En dessert un riz au lait délicieux.

J'ai repris ma route après ce bon repas, à travers les dédales de rues, d'escalier pour rejoindre l'église de Sao Vicente: une immense église + monastère. Je n'ai pu la visiter, elle était fermé. Suite du périple: le panthéon national (Eglise de Santa Ingracia). Eglise commencé au XVII et fini en 1966. On retrouve dans ce panthéon, les grands hommes de l'histoire portugaise: Vasco de Gama ou Amalia Rodrigues (la chanteuse de fado). Pas de chance, elle était fermé, c'était lundi, jour de fermeture. Le tour de l'Alfama n'était pas fini, ma promenade continué en direction de la cathédrale de Lisbonne. Cathédrale assez massif. Il me fallait faire une pause, me suis installé sur une terrasse dominant l'Alfama et me suis mis à écrire des cartes postales. Redescendu en tramway vers le centre. Achat de quelques cartes postales. Suis passé rapidement à la Fnac: me suis acheter des piles pour l'appareil photo. C'est une cata, c'est un bouffeur de piles. Je ne comprend pas. Comme j'y étais me suis payé 2 CD de fado. Et suis rentré en prenant le tramway 28 pour remonter à l'hôtel. Me suis un peu reposer et restau avec des « lulas » grillé et ½ vino verde.


Titre du billet Lisboa -8 janvier- Bèlem
Posté le lundi 23/01/2012 à 23h46 RSS signifie Really Simple Syndication

 

Advitam: merci pour ton message. Je suis très content d'avoir découvert cette ville et j'ai adoré.

Après une bonne nuit bien reposante, Dimanche 8 janvier, on va attaqué la vrai 1ere journée du séjour Lisboete. C'est l'anniversaire de ma belle-soeur, j'ai pensé à envoyer un sms, cela fait toujours plaisir.

Suis sorti de l'hôtel vers 9h30. Direction une place pas très loin de l'hôtel où je devais trouver des timbres. La machine ne marchait pas. J'y retournerais demain. La place est sympa avec de joli immeubles aux tons pastel. Je voyais du monde sur la place, suis allé prendre une photo d'une statue ou d'un immeuble. J'entends un mégaphone. Je continue à photographier. Puis je vois une personne qui vient vers moi en courant: « il fallait que je me déplace et que j'aille me cacher derrière un kiosque ». loin du champ de la cam. Ils étaient entrain de tourner un film publicitaire. Les gens étaient des figurants.

Quand j'ai pu bouger, me suis diriger vers une pâtisserie où j'ai pu prendre deux « pasteis » avec un thé. J'ai adoré l'endroit. Très typique, avec des lisboetes qui prenaient leur café au lait. La patronne, très gentil.

J'ai repris ma route. Je voulais descendre en tram. C'était dimanche, il m'était un temps fou à arriver. J'ai pris mes jambes et suis descendu le Biarro Alto vers la basse ville au bord du Tage pour la gare de Cais de Sodré... pour prendre le Tramway 25 pour Belèm.

30 min de trajet, et on y est! Il fait grand soleil.

Avant de visiter, le monastère de Jeronimos, petit tour dans la ville et une photo des soldats qui monte la garde devant le palais présidentiel, résidence des présidents portugais (L'Elysée Portugais). Visite du monastère. Surprise, c'était gratuit. Le dimanche doit être le jour où s'est gratuit. Très belle ensemble et bien conservé. Il est de style Manuélin, témoignage de la richesse des découvertes, et financés par les richesses du commerce. Monument UNESCO. L'étape suivant a été le monument dédié aux découvertes, qui domine du haut de ces 50 mètres le Tage, qui est comme un éperon sur l'eau. De l'endroit, belle vue sur le pont du 25 Avril, les rives de l'embouchure, les écoles de voiles et les petits optimistes. Bonne marche le long du quai, direction la tour de Bèlem. Très jolie de tour construite au XVI siécle pour servir de défense à l'entrée de l'embouchure du fleuve. Là aussi l'entrée était gratuite. Suis resté un moment à admirer la vue que l'on a, à prendre du soleil sur les terrasses.

Retour vers le centre de bèlem, il devait être 13h30-14h. Il était de temps de manger. Il fait un temps de rêve. Le déjeuner a été sur une terrasse au soleil. Les familles portugaises (un peu aisé) étaient aussi de sortie. Me suis régalé. J'ai mangé un poulpe grillé. Que c'était bon!! il fallait quitter belèm sans passer par la fameuse pâtisserie qui fabrique le « pastel de Bèlem » (1,05 €); j'adore cette pâtisserie portugaise.

Au retour me suis arrêté plaça de commercio, très bel ensemble de trois bâtiment identique (3 chiffres maçonnique); L'aile du milieu est dominée par un arc de triomphe. Place qui a construite lors de la reconstruction suite au tremblement de terre de 1755. L'office du tourisme est sur cette place, je voulais m'acheter un titre de transport pour 4 jours. Mais ce n'étais pas là. Il fallait aller dans une station de métro. J'ai profité pour demander où était la fnac. Car le matin, me suis rendu compte que mon bridge marchait sur sa mémoire et non sur la carte SD. La mémoire était full. Gros bêta que je suis, j'ai oublie la SD dans le bb Hp quand j'ai fait le transfert des photos de Barcelone. J'ai utilisé le petit appareil pour la journée de Bèlem.

J'ai trouvé enfin la fnac: J'ai pris une carte de 2 giga (5€). La station de métro n'était pas loin: carte de 4 jours achetés.

J'avais soif, suis allé me mettre dans un café-salon de thé « La Confeitaria Nacional » (une institution à Lisbonne), un coca et un « pastel de nata » offert. Merci le guide du routard (sur présentation du guide). J'ai profité de cette pause pour mettre ma carte SD. Retour sur la place du commerce pour prendre des photos du couché du soleil avec le bridge.

Je voulais remonter par le tramway 28 vers le Biarro Alto, mais 2 gars me paraissaient bizarre à l'arrêt. C'était des pickpokets. Je l'ai fait à pied c'était plus rapide que d'attendre une autre rame. Suis allé au sauna Trombeta Bath (rue Trombeta dans le Biarro Alto). http://lisbonnegay.blogspot.com/

L'endroit est très propre et neuf. Recommandé par le blog Lisbonnegay. J'ai gouté aux portugais. L'établissement a comme installation: sauna, hammam (Turco en portugais), back room, cabine. Très bon moment de détente. J'ai bricolé avec portugais circoncis et poilu. Très bon moment.

Dimanche soir, j'avais repéré un restau mais il était fermé. En cherchant autre chose, me suis laissé influencé par « un rabateur » noir francophone (qui parle plein de langues), qui m'a amené à un restau. Bien mangé et 1er bacalahau du séjour.

Très bonne journée.


Titre du billet Lisboa - 7 janvier - La découverte
Posté le dimanche 22/01/2012 à 15h25 RSS signifie Really Simple Syndication

 

On est le 7 janvier. Ça y est le soleil est couché sur le pont du 25 avril. J'étais sur le point de vue Sainte Catherine (Biaro Alto), pas très loin de l'hôtel.

Je viens de rentrer à l'hôtel pour un petit repos avant de ressortir faire un essaie de bar gay et manger.

Je suis arrivé à Lisbonne à 12h heure locale (13h heure française). Il fait grand beau 16°. L'avion a fait son approche en survolant la ville. J'ai pu bien avoir un aperçu du site et de l'embourchure du Tage. L'aérobus (navette) pour la gare de Cais de Sodré, me voilà dans Lisbonne. Il faut rejoindre l'hôtel, un hôtel gay-friendly, « L'ange Bleu » (Anjo Azul).  http://www.anjoazul.com/ .Il faut grimper les pentes du Biaro Alto. Je suis allé rejoindre « l'escalator de Bica », qui un petit féniculaire qui monte dans une petite rue, et entre les immeubles. C'est amusant et très local. Puis il a fallu faire un peu de marche jusqu'à l'hôtel. Une bonne rue en monté. J'ai la chambre 402 au dernier étage avec petit balcon. La chambre est mignonne. 2 photos érotiques sont accrochées au mur de chaque côté du lit. Coussin rouge en forme de cœur sur le lit.

Me suis installé, et je suis allé prendre le pouls de la ville. Suis resté dans le quartier du Biaro Alto. 3 bonne heures de promenade. D'abord la place Sainte Catherine, et j'ai trouvé un tout petit restaurant avec 3 tables dehors. C'était bien agréable. Le serveur était mignon. J'ai gouté des calmars (lulas en portugais) et un « pastel de nata », et un verre de blanc.

Un peu de soleil sur la place Sainte Catherine a admiré le paysage. Puis j'ai marché jusqu'à la place Principe real, en ai fait le tour, puis descente vers le point de vue de San pedro qui permet de mieux comprendre la ville et sa configuration. Le point de vue était sympa avec une vue sur le « castelo Sao Jorge ». ai continué la ballade dans les petites rues pour rejoindre la miradouro Sainte Catherine, et voir le fameux couché du soleil qui tout les guides recommandent.

Après mon moment de repos, suis allé dans un bar gay, pas très loin de l'hôtel. J'étais le seul. J'ai bu ma bière (1,50€) et m'en suis allé. J'avais trouvé un petit restaurant, mais il était complet. Il m'a recommandé un autre. J'ai bien mangé. C'est bien, il parle souvent français. Me suis régalé même trop mangé: beignet de Bacalahau, et calamars grillé (c'était copieux).

Le quartier du Biaro alto bouge pas mal. Il y a plein de petits bars, avec des gens dans la rue qui boivent et fument. Le bar gay était toujours sans personne.



Titre du billet Suite des premiers jours de l'année
Posté le dimanche 22/01/2012 à 12h03 RSS signifie Really Simple Syndication

 

Le 02/01, notre dernier jour. Le lendemain, on s'envolait. Nous sommes sortis de l'hôtel vers 11h. Petit déjeuner vers 9h30. Toilette. Domenico a du prendre sa douche. Avant de partir, on voulait visiter une maison Gaudi: la Casa Batilo ou maison dit aux os. La file d'attente était raisonnable. Le prix d'entrée moins, 18€, mais je ne regrette pas, c'est à voir. C'est une fondation (donc privé) qui gère ça et l'immeuble appartient encore à une famille barcelonaise. Cela m'a beaucoup plu.


Monsieur Batilo est un riche industriel dans le textile, et il demande à Gaudi, le fameux architecte barcelonais, de lui aménager un immeuble sur le passage de Gracia. Gaudi a tout pensé dans l'immeuble: pièces à vivre, porte et fenêtre, mobilier, cage escalier avec ce dégradé de faïence bleu (bleu clair sur le bas à foncé vers le haut), tout cela pour cela fasse un puits de lumière dans l'immeuble. Tout est fait pour que les pièces aient de la lumière naturelle. Vraiment très sympa, aucun regret. Nous voulions faire le deuxième immeuble Gaudi, mais 19€ euros l'entrée, nous a dissuadé. Nous avons préféré nous trouver un bon restaurant. Notre choix s'est porté sur une taverne basque qui faisait de très bon tapas. J'ai mangé 6 ou 7 tapas avec du cidre. On était content du choix, les Tapas étaient très bon et copieux. A la sortie, on s'est séparé Jm et José voulait voir une boutique, et nous avec Domenico, on voulait faire les soldes et les magasins: Desigual, Zara, and Co. Chez Desigual, j'avais repéré une chemise pas mal, mais à 54 €, j'ai laissé tombé. On a rien trouvé qui nous plaisaient, de plus j'étais limité en place. Pause à l'hôtel, avant de refaire un tour à « La Chapelle ». Jonathan, le barman, nous a offert un petit godet d'un breuvage, mélange d'alcool. A côte de nous se trouvaient 3 « locaux » dont un très beau gosse, baraqué et belle gueule. Domenico, toujours chaud, l'a repéré vite. Rapidement, on s'est mis à se parler: espagnol anglais français. Sympa les gars. Nous avions réservé dans le restaurant du 1er janvier midi, Domenico voulait manger des escargots à l'espagnol. Et il en faisait dans ce restau. Le cadre est sympa. Nous avons pris bien sur des escargots en entrée, et chacun une viande accompagnée avec de petite pomme de terre et champignons sautés. Simple et bon. C'était notre dernier repas ensemble. José était fatigué, il est rentré à l'hôtel. Jm, Dom, et moi sommes allés pour une dernière fois à « La Chapelle ». Il y avait un monde, nous avons eu du mal à rentrer. Nous y sommes arrivés avec beaucoup de jeux de coudes. Nos amis espagnols étaient là. Le monde a fait peur à Jm, et il ne voulait pas laisser seul josé, il est reparti. Dom et moi sommes restés un petit moment, nous sommes arrivés à nous trouver une place au bar en face des espagnols. Le beau gosse était juste en tee shirt blanc qui laissait paraître une belle musculature. On voyait un bout de tatouage sur l'épaule. Domenico arrivait à discuter parlant un peu espagnol. Le temps passait, je commençais à voir sommeil et il fallait rassembler les affaires pour la valise. Le lendemain on partait.

Suis rentré à l'hôtel. J'ai fait mon rangement. Et j'ai lutté contre le sommeil pour pouvoir ouvrir à Domenico. Il est arrivé à 2h. Le temps de discuter, d'échanger les adresses, qu'il range aussi des affaires, qu'il me raconte qu'il a pu avoir le numéro de beau espagnol, qu'il lui envoie un sms pour le tenir au chaud, nous sommes endormi vers 2h45. Domenico partait le 1er, et il devait se réveiller vers 6h. La nuit a été courte. Me suis réveillé en même temps que lui, il fallait que je le mate encore, je m'emmagasine le maximum d'image de lui pour penser à lui. Le voir encore nu, voir son sexe bien dessiné, voir ses poils. Le toucher un peu. J'ai eu tout ça. Il a pris une douche, il s'est habillé dans la chambre. Me suis pas caché, je lui ai dit je te regarde comme ça je garde un souvenir.

Il a petit-déjeuné rapidement, et il s'est en allé! Son avion décollait à 9h30. On s'est fait la bise. Sniff!! Ciao Domenico.

Et moi, j'ai suivi, j'avais mon avion à 11h30. Quand suis arrivé à l'aéroport, son avion décollait.

Barcelona, despedida y pronto!!!


Titre du billet Les premiers jours de l'année 2012
Posté le dimanche 22/01/2012 à 12h04 RSS signifie Really Simple Syndication

 

On s'est couché vers 5h. Levé vers 12h. Pas de petit déjeuner. Ballade vers la Sagrada familia. Une halte dans un restaurant. On a eu du mal en trouver un; on s'est rabattu sur un restaurant d'une chaine. C'était complet. Ils nous ont installé au comptoir. J'ai mangé un très bon steak haché sur un lit de roquette. Notre ventre plein, nous avons continué notre marche vers la Sagrada. Elle est toujours en travaux. Elle devrait être fini en 2025. Nous n'avons pu la visiter, c'était le 1er janvier. Nous avons fait le tour et pris quelques photos. Domenico est allé prendre un café. C'est un italien, le café s'est primordial.

Avec Domenico, nous avions décidé d'aller au sauna. Moi, j'en avais besoin absolument. Il fallait faire quelques choses. Nous avons fait un bout de chemin de retour avec les deux J, et nous nous sommes séparés, eux sont allés vers le port. Et nous Dom et Dom, sommes retournés à l'hôtel, un moment, avant de ressortir pour le sauna Casanova (un des plus grands de Barcelone). Endroit pas mal qui mériterait quelques aménagements plus neuf. L'entrée 18€, avec tong!! lol. Amusant il y a une douche central avec des murs transparent au milieu du vestiaire. Les installations ne sont pas mal, sauna et hammam en bas, avec un immense jacuzzi, et sauna et hammam en haut (plus vieux) vers les cabines (un vrai dédale de couloir), et back room. Chacun a navigué de son côte. On se voyait de temps en temps dans le jacuzzi. Je l'ai recroisé vers la back room, entouré de gars qui le suçaient. Moi j'ai pris plaisir 3 fois, deux éjaculations, et une partie de jambe en l'air dans une cabine avec un espagnol, qui m'a honoré d'une pénétration qui fut agréable. Une 1ere, car cela faisait longtemps que l'on ne m'avait pas pénétré. L'année sexuelle commençait bien. On avait rendez vous avec les autres vers 21h30, à l'hôtel. J'ai croisé à un moment Domenico qui partait avec quelqu'un en cabine. Je pensais qu'il allait revenir vers là où j'étais, et on s'est perdu de vue. Il est sortie avant moi, et moi le voyant pas revenir, suis aussi sortie. J'ai fait un tour à l'hôtel. Il y avait un mot sous la porte. Ils étaient à « La Chapelle ». Un coup de tel, et on s'est retrouvé. Jm voulait manger une vrai paella. Normal!!!. Il ne fallait pas partir d'Espagne sans manger un des plat phare du pays. Ils avaient repéré un restaurant sympa place Real. Nous sommes arrivé au restaurant vers 23h, c'était limite mais nous avons eu notre paella. Nous avons attendu 20 min, le temps de la cuire. Elle était très bonne. Me suis régalé.

Un petit coup de Ramblas pour remonter vers « La Chapelle » pour boire un verre avant d'aller se coucher. Nous étions entrain de marcher, quand me suis fait abordé par une fille qui me demandait en espagnole, je ne sais quoi. Je l'ai envoyé balader. José aussi a été abordé. C'était des putes.

Encore une belle journée, et la 1ere de l'année qui se finissait. Au moment, du coucher, j'étais toujours en admiration devant la poitrine et le ventre plein de poils de Domenico.


Titre du billet Le 31 décembre 2011
Posté le vendredi 20/01/2012 à 12h24 RSS signifie Really Simple Syndication

 

Le 31/12/11, dernier jour de l'année. Très belle Journée. On s'est bougé un peu plus tôt. Notre ballade du jour était Sitges: le haut lieu de villégiature gay. Domenico, José et Jm ne connaissait pas. Métro, puis ½ h de train. Très facile pour s'y rendre, il y a des trains tout les 15 minutes. Le temps était toujours aussi beau. Arrivé à Sitges, on a marché dans les petites rues de la petite ville en se dirigeant vers le bord de mer. Que c'était agréable. On s'est mis sur une terrasse au soleil. Comme je dis souvent «  c'était jouissif ». On y est resté un moment à prendre le soleil. Puis on a continué la ballade. C'est pas grand Sitges on y a fait vite fait le tour. Là on était en hiver, bien sur très peu de clientèle gay. Manger dans un restau, personne n'était partant. Dans la rue piétonne, nous sommes tombés sur un marchand que de jambons crus, et il faisait des petits sandwichs chaud aux jambon crus. C'était trop petit, quelques mètres plus loin, re stop pour re petits sandwichs et une pâtisserie. Le soir on allait mangé plus donc c'était juste un encas. Doucement, on a regagné la gare et le train pour Barcelone. De la gare, on regagné l'hôtel à pied, on a pris l'avenue de Rome, et nous sommes tombé sur l'Eixample, la rue de « La Chapelle ». Il était fermé, il ouvrait qu'à 2h du mat'.

Jm et José sont allés directement réserver le restaurant pour notre réveillon. Domenico et moi sommes allés faire un petit somme. Il s'est mis torse nu. Je n'ai pu me retenir d'aller passer mes mains sur son ventre poilu. Trop doux. Trop excitant. Jm et José sont revenus, il avait réservé la table, et quel chance, c'était la dernière. Le menu était à 25€, avec vin, coupe de champagne, et café.

Super! Il avait réservé 21h. Nous avions le temps pour nous faire beau, et nous pomponner. Domenico a pris une petite douche, une occas pour l'admirer nu.

Le restaurant était à un 20 minutes de marches de l'hôtel. José l'avait trouvé sur un guide gay que l'on avait pris le 1er soir. Le patron est gay. Le restaurant s'appelle « Le Romero », Calle de Bailèn, 115. ( http://romerobcn.com/romero.php )

Le menu se composait de 7 « petits » plats. Nous avons mangés doucement, il fallait tenir jusqu'à minuit et plus. Petit apéro maison. Notre 1er plat a été de fines tranches de fromage avec une petite vinaigrette dessus. 2ieme assiette: Des légumes grillés (fenouil, courge, poivron,..).[ c'était très bon ]. Après, une salade de jeunes pousses avec des dés de poissons crus. Après mes souvenirs s'estompe. Mais me rappelle, d'un plat qui était des croquettes de poulet et des croquettes de champignon.[ les croquettes de Champignon, trop bon]. Le dernier plat, étaient des côtelettes d'agneau. Le serveur, que nous croyions gay, était charmant, habillé de noir, souriant et d'une politesse. Le patron passait régulièrement savoir tout se passait bien. La clientèle était mélangé touriste et espagnol. Le dessert: gâteau au chocolat, avec des tourons et une autre sucreries. L'heure avançait. Ils nous ont amené un verre avec douze raisins. Pourquoi? Ahaha. C'est la tradition espagnol pour le passage de la nouvelle année. Une coupe de Champagne nous a été servi. Les serveurs s'agitaient pour être prêt pour l'heure!!. Ils se sont branchés sur le net et on mit le décompte. On s'est tous rapproché du bar, et au douze coups un grain de raisin, à chaque fois un vœux.( Moi, j'ai essayé de suivre, mais au 6ieme j'ai calé, n'arrivais pas à cracher les pépins, et avaler; Cela a fait beaucoup rire les amis). On s'est tous embrassé, souhaité « Bueno anos », trinqué nos flutes avec les autres clients et les serveurs, le patron. José avait amené un bouteille de champagne que l'on ne pouvait boire entre nous dans un restaurant. On l'a partagé avec les employés du restaurant.

Cela fait longtemps que je n'avais passé un si bon réveillon. J'étais en très bonne compagnie et dans une super ambiance. La soirée, la nuit n'était pas fini. Il fallait fêter ce 1er jour de 2012. Nous sommes retournés doucement vers la place Catalunya. Les gens qui étaient dans la rue vous souhaiter la bonne année. Sympa. Place Catalunya, les laveuses et les employées de la municipalité, étaient en action pour nettoyer et ramasser les cadavres de bouteilles. Il restait encore quelques camionnettes de flics. Il fallait continuer notre nuit: direction « La Chapelle ». Le bar était blindé. On est arrivé à se trouver une petite place. Nous étions à côté d'un couple de français de Nice, le plus jeune des deux, était pas mal. Il avait quelques grammes. Il carburait au vodka-red bull. Sans le chauffer, on a eu le droit à voir son cul. Le copain l'a arrêté à temps pour le devant. Nous sommes resté un bon moment. Jm et José tombait de sommeil et sont rentré. Nous avons Domenico, on a continué. Nous étions en forme. « Le Punto », pas grand monde. Le Bar Bear, pas grand monde et une clientèle qui nous convenait pas. Nous avons abouti dans un autre bar gay. Il y avait quelques messieurs qui étaient pas mal. Domenico lui faisait une fixette sur un gars. Certain gars étaient quand même louche, ils montaient à plusieurs vers les wc. Ce n'était pas pour consommer surtout dans un wc fermé. Avec Domenico, on pense qu'ils allaient sniffer de la coke. L'heure tournait. Le sommeil commençait à me gagner. J'ai laissé Domenico seul pour qu'il conclue!. Suis rentré à l'hôtel. Une demi-heure après, il arrivait à la chambre. Il avait pu bricoler avec le monsieur et jouir. Il en était tout content, c'était sa première éjaculation de l'année. Cela se voyait, il avait le boxer humide de plaisir. J'ai vu même les traces de papier wc sur son gland encore humide. Il n'en revenait pas d'avoir pu faire ça.

On s'est endormi vers 5h du mat'.



Titre du billet Barcelone continue bien!!!
Posté le vendredi 20/01/2012 à 12h21 RSS signifie Really Simple Syndication

 

Vrai 1er jour à Barcelone. Vrai que cela a commencé sur les chapeaux de roue. Je suis moi même surpris. Cela commençait trop bien.

J'ai passé une nuit toute épanouie, avec le sexe très souvent en érection. J'ai du penser à ce moment de contact. Quand Domenico s'est réveillé, il avait aussi le sexe dur. Hummm!!! J'ai vu. Ma nuit a du très intense, car quand suis passé par la case wc avant de prendre ma douche, j'ai eu un écoulement de sperme. Je suis toujours surpris par ça, cela m'est déjà arrivé, il y a quelques années quand je dormais chez mon ami Sylvain. L'excitation devait être à son combe.

Petit déj pris, le temps que chacun se prépare, nous avons décanillé vers 11h pour le parc Gruell. Il faisait un temps magnifiques. Métro et bonne grimpette, et nous voilà dans ce parc qui domine Barcelone, dessiné par Gaudi. Nous sommes baladés pendant un bon moment: photos du panorama, des bancs Gaudi sur l'esplanade, des beau mecs, de la végétation, de nous entre nous. Vraiment, c'est un très joli parc. Puis descente à pied vers le centre ville, sur le chemin, on a trouvé un petit restaurant de quartier sympa. Il était 15h, mais en Espagne, on mange tard. A 15h, il y avait encore plein de monde à table.

On a continué notre petite ballade vers la place Catalunya et l'hôtel, en flânant, en regardant les mecs, les immeubles année 30, les magasins. On a traversé l'avenue Diagonal, et continué sur les Champs Élysée barcelonais, Passage de Gracia. Jm et José sont allés à l'hôtel plus vite que nous. Domenico et moi avons trainé plus, lèche vitrine, arrêt pour mater les mecs. Il ne fallait pas s'en priver. Il y en avait plein. Sur cette avenue, très beau magasin et grande marque, grand hôtel. Doucement, on est arrivé à l'hôtel, on est passé dans un sexe shop voir un peu, il était avenue de l'universitat, pas loin de l'hôtel. On a repéré un restau, pas loin de l'hôtel qui nous semblait sympa.

Un temps de pause dans la chambre, avant ressortir un boire un coup à « La Chapelle », notre petit bar gay. Le petit restau était sympa, mais pas très espagnole, il avait un décor « allemand ». On a pas mal mangé. Puis on est retourné à notre bar. Toujours de beau gars. J'arrêtais pas de faire la girouette pour mater. On a regardé au « Punto » d'à côté, pas grand monde. On n'est pas rentré dans le bar et direction l'hôtel.

On s'est mis sous ou sur nos draps. Moi à poil sous mes draps, lui gardant son boxer. Un coup de Tv italienne. Et d'un œil, je regardais sa poitrine et son ventre poilu. Cela m'excitait. Quand il me voyait me caresser, ce que je faisais assez discrètement. Il me disait « Tu te masturbe ? ». « Non mais je bande ». Et je voyais son paquet prendre une petite forme.


Titre du billet Bonne année 2012
Posté le dimanche 15/01/2012 à 18h42 RSS signifie Really Simple Syndication

 

Avec beaucoup beaucoup de retard,


Bonne année à tous. Que vos vœux se réalisent.


Merci à Golfeur pour son message, et ses vœux.



Titre du billet Barcelone commence bien!!!
Posté le dimanche 15/01/2012 à 18h42 RSS signifie Really Simple Syndication

 


A peine de retour de Barcelone, suis reparti vers Lisbonne. Cette année j'ai fait dans de l'ibérique. Suis resté 4 jours chez moi, et j'avais pas mal de choses à faire, suis pas arrivé à écrire mon blog.

De plus, Aurélie, la poulette, voulait que l'on mange un civet de sanglier. Il y a quelques temps lors d'une conversation, j'avais dit que cela me ferait plaisir de manger du sanglier. Son père chasseur, a tué avec sa société de chasse un « cochon » cette automne. Dans le congel des parents d'aurélie, m'attendait 3 kilos de viande. Suis passé chez Thomas, j'ai récupéré le sac dés mercredi soir de mon retour de Barcelone. Je l'ai fait mariné dés jeudi matin pour cuisson vendredi, la veille de mon départ. J'ai cuisiné ce fameux civet, et j'ai accompagné de gnocchi à la romaine de polente, et une galette des rois. Pas d'entrée, juste des canapés de choses qui me restait de Noël.

Barcelone: 4 jours extra dans tout les sens du terme. Ce faisait longtemps que je n'avais pas passé un si bon jour de l'an. Et on a eu de la chance, nous avons eu 4 jours de beau temps.

Suis arrivé le 1er à Barcelone. Les autres amis ont suivis dans l'après-midi. A 12h, j'avais pris possession de la chambre d'hôtel. En attendant les copains, suis allé me promener. Il faisait trop beau pour rester dans la chambre. Direction, les Ramblas. Je les ai descendu doucement, jusqu'au port. Le soleil était trop bon. J'étais en manque. Me suis installé sur un banc, visage en plein soleil.

Il était temps de remonter, j'ai fait un tour au « Schilling » bar-brasserie, gay friendly. Me suis bu un chocolat « espagnol » bien épais. Trop bon. Et suis allé attendre Jm et José au bus (16h30), pas loin de l'hôtel. Le quatrième, lui arrivait vers 19h30. Il venait de Rome, c'est une connaissance internet de Jm. Ils se sont installés. Ils avaient un petit creux, ils ont grignotés sur une terrasse, place catalunya. On a pu observer les mecs qui passaient. Jm ne connaissait pas Barcelone. On a fait un tour sur les fameuses Ramblas jusqu'à la place Real. « Schilling » pour boire un pot en attendant notre ami italien.

Nous l'attendions à l'arrêt de bus. Sms, il était déjà à l'hôtel. Quand je l'ai vu pour la 1ere fois, j'ai une montée d'adrénaline. Il était trop beau. Plus beau que sur les photos qu'il a sur son profil. Nous avons tous discuté un bon moment, question de faire connaissance. Qu'est ce que nous allions faire le soir? Le lendemain? Il était allongé sur le lit, son pull remontait un peu, on pouvait voir son ventre poilu. J'étais « fou » de voir ça. J'avais envie de toucher.

Nous sommes sortie. Direction le quartier « gay » de l'Eixample. J'avais fait des recherches sur les coins gay (bars, restau..). Nous sommes allés faire un tour et voir à quoi ressemblaient les établissements. Un bar nous plaisait bien « La chapelle », Muntaner 67 (la rue). Je vous le recommande, c'est très sympa. Nous sommes allés tous les jours pendant notre séjour. Le jeune barman, Jonathan, est très sympa. Nous avons bu nos bières. Nous ne savions pas où manger. Il nous a indiqué plusieurs restaurants dans le coin. Nous avons choisi un « Le 46 ». Nourriture correcte, mais nous étions les seul dans le restau. Le patron était très sympa. Bon vin de Rioja. Retour à « La chapelle » (les murs sont truffés de croix, d'icône du christ,..), re bière.

Avec Dominico, nous avions pas sommeil, et on voulait voir du garçon local. Nous avons continué là soirée, dans un autre bar, juste à coté, « Le Punto ». Clientèles plus bigarrées et de nationalités différentes, quelques filles et des garçons très masculin et d'autres plus crevettes fashion, et parfois très féminin. On a passé un bon moment à observer. Il y avait un couple français pas loin de nous, et Dominico se faisait draguer par l'un d'eux. Le bar a commencé à se vider. Nous sommes rentrés.

Il me plaisait. J'avais envie de toucher. Il a enlevé sa chemise. Un choc! Un torse, un ventre, tout poilu. Cela m'a excité. Je bandais. Il s'est mis en boxer. Il s'est allongé sur le ventre. Puis il m'a dit tu me fais un petit massage. C'était une invitation. Modeste, je lui ai dit , je sais pas si je vais faire cela bien. Mais je ne suis pas fait prié. J'étais en boxer au dessus de lui, je le massais, le haut du dos, la nuque, les épaules, le long de la colonne, les flancs, le bas du haut. Cela me faisait monter « la température ». Mon sexe était dur. Je continuais à le masser. En passant sur les poignées d'amour, j'ai senti son sexe dur. Je me suis mis à lui caresser juste le bout du gland qui apparaissait de son prépuce, du plaisir perlé. On s'est retrouvé tout les deux nus. Je pouvais lui masser maintenant les fesses et lui donner un peu plus de plaisir mettant mes mains entre ses cuisses, découvrir sa raie des fesses, très poilue, ses testicules tout poilus, tout doux. Quel plaisir!!!

Il s'est retourné, le sexe était dressé. Hummm!!!Ce n'était plus du massage. Il se laissait faire. J'ai augmenté mes caresses sur sa poitrine, son bas ventre. Me suis allongé à ses côtés. Son sexe était trop tentant. Je l'ai décalotté doucement et ma bouche lui a salivé le gland. Je suis devenu plus entreprenant, me suis occupé de toute ses parties érogènes, fellation, raies des fesses surtout qui m'a présenté son arrière train pour une feuille de rose. Il est resté assez passif. Il s'est occupé de mon sexe en lui faisant faire un va et vient, ou collant nos deux sexes, et leur infligeant une masturbation. Trop bon ça!!! ...On suintait le plaisir,, mais nous sommes pas allé jusqu'au bout. Il ne voulait pas jouir je crois. Je crois que je me rappellerais longtemps de ce moment.

Le lendemain était un autre jour.



Titre du billet Noel! Noel
Posté le dimanche 25/12/2011 à 22h54 RSS signifie Really Simple Syndication

 

Encore Joyeux Noël à tous. Merci Jean pour tes vœux.

Ouf! Cela se termine dans quelques heures. Moi cela a été tout simple. J'étais seul, donc cela est vite résumé. Je ne me plains pas. C'est comme cela. Un point c'est tout. Bien sur le Père Noël ne m'a rien amené. C'est comme cela. Me suis bien acheté quelques petites choses. Noël, est une fête familiale. Puis les amis ont chacun, leur rendez-vous avec leur proches pour fêter cela. Les frères ou les cousins font cela en famille ou belle famille. Jeudi, je décolle vers Barcelone, je vais passer le jour de l'an là bas. Je vais rejoindre JM et José, qui arrive de Paris. Je sens que cela va être sympa.

Noël j'aime plus. En plus les gens (la famille de même) ne s'appelle plus. J'ai reçu qu'un coup de fils d'une cousine qui s'inquiétait que je passe Noël seul. Aucun frères n'a appelé. Tout s'est fait par sms.

Peut-être ce soir, un appellera ou je le ferais.

Pour faire fête, me suis acheté quelques « merdouilles »(foie gras, saumon), pains spéciaux. Me suis commandé une petit bûche. Il me restait de l'année dernière des plats festifs au congel de chez Picard. Hier soir, ça était canapé de saumon, œuf de lompe, tarama de corail de oursin et une tourte surgelée aux coquilles Saint Jacques. Le tout arrosé d'un vino verde. Sans oublier un bout de bûche.

J'ai mangé ça tout doucement devant les différents programme de Tv: Un échappée belle sur le Sri Lanka (de beau souvenirs) et les Maldives (hummm)... et minuit, la messe vaticane.

Me suis couché tard, me suis levé tard. Grand soleil en extérieure. L'année dernière, c'était neige. Rien glandé de la journée, un peu trainé devant Cam4 pour voir s'il avait un beau Père Noël nu qui puisse m'offrir son corps nu à ma vue. Il y avait rien. Le jour de Noël, ce n'est pas le bon jour. J'ai mangé mon foie gras, et mon plat festif de chez Picard (filets de chapon à la sauce foie gras), et la bûche. Un peu de vin vendange tardive avec le foie gras, et fin du vino verde.

Vendredi, après le biking, à la salle, Lionel & Will, avaient organisé un apéro de fin d'année. Ils ferment pour une semaine. Beaucoup avaient amené des quiches, petites choses salés, tartes sucrées... et boissons (pas mal de champagnes, pétillants)...C'était particulièrement sympa. Très bonne ambiance. Les gens de cette salle, sont vraiment sympa. J'ai pu discuté avec un peu tout le monde. Il y avait le Mickael que j'aime bien. Je le trouve mignon. Les filles (Cécile et Lætitia), elles sont lesbienne, elles sont adorables. Puis moi je m'entends bien avec tout le monde. Vivement que l'on recommence des pots comme ça, trop bien.

Mardi, suis allé faire mon échographie de la thyroïde. Tout est normal, pas de nodule, juste des micros kystes (3) sur un lobe. Des examens demandés par le médecin, il restera que la coloscopie à faire.

La semaine avant, vendredi 16/12, il y a eu le repas de Noël Walibi. On a bien mangé. J'étais à une table avec les Poulets (Aurélie et Tom), ma collègue Martine, et d'autres. Le directeur du Parc nous a offert 3 bouteilles de vins. Chaque année, il nous offre ça, cela commence à s'accumuler les bouteilles, surtout que je ne bois pas particulièrement.

Jeudi, 15/12, suis allé sur Grenoble. Il me fallait faire un tour à la Fnac pour avoir des renseignements sur un zoom argentique, et voir si cela était possible de le mettre sur un numérique. C'est non. Me suis renseigné sur les différents modèles, maintenant il y a qu'à se décider et acheter. Comme j'étais sur Grenoble, fait un petit tour de magasins. Célio, il y avait rien qui me plaisait. Je n'ai rien acheté.

J'allais oublié, lundi 19/12. Sonnette, c'est le facteur. C'était mes colis que j'attendais. C'était un peu mes cadeaux de Noël sans être vraiment des cadeaux. Je me suis fait plaisir sur des petites choses sur vente-privée.com. Le facteur était chargé, 3 gros colis. J'ai du descendre et les monter. Il y avait mon aspi nouveau dans le lot. Un colis pour les fringues Best Mountain, un autre pour les CD de chez Abeille.

L'aspi a été inauguré dès l'après-midi. Il aspire bien, il a de la puissance. Cela change de l'ancien.

Il y avait rien de passionnant ce soir, et suis tombé sur Arte, sur Amadeus. Bon film, mais les rires bêtes de Mozart que Forman fait faire au personnage, me dérange un peu.

Allez 3 jours et décollage pour Barcelone.




Titre du billet Le père Noel pour les Méchants
Posté le dimanche 25/12/2011 à 17h36 RSS signifie Really Simple Syndication

Il a une liste :((
Titre du billet Mon beau Sapin
Posté le dimanche 25/12/2011 à 17h14 RSS signifie Really Simple Syndication


Joyeux Noel à tous.

[1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - > - >>]

Haut de page | Le contenu de ce blog est publié sous la seule responsabilité de son auteur Dominiknordisere | Copyright © 2018 BlogGay
Hébergement gratuit de blogs BlogGay.com | ZeGay | RebeuGay | BlogGayvod.com | Nous suivre sur Twitter | Signaler un abus